danse reliance, arts sacrés du mouvement | Les arts sacrés | danse reliance, arts sacrés du mouvement
15671
page,page-id-15671,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.8.0.1,vc_responsive
arts-sacres-dans-reliance

Les Arts sacrés de la danse
et du mouvement

Les arts sacrés de la danse et du mouvement sont des pratiques de bien-être, de santé, d’équilibre, de connaissance de soi et d’exploration. Elles s’adressent à l’homme dans sa globalité, intégrant tous les aspects de son être : physique, émotionnel, mental, énergétique.
Elles sont caractérisées par la pleine conscience du geste – c’est ce qui définit leur caractère sacré et induit par là-même les puissants processus de transformation qu’elles mettent en œuvre.
Patrimoine de l’humanité, culture vivante en perpétuel mouvement, elles sont ancrées dans les traditions millénaires d’Asie, d’Orient, d’Occident et évoluent sans cesse en s’adaptant aux nécessités des modes de vie d’aujourd’hui.

Pourquoi pratiquer ?

Pour rester ou retrouver la santé, le plaisir de vivre, la clarté d’esprit, restaurer ses énergies… Peut-être aussi pour apprendre à mieux se connaître, évoluer vers un mieux, se transformer.

A qui s’adressent ces pratiques ?

A tous, à tout âge. Elles ne nécessitent aucune expérience préalable. Elles sont particulièrement recommandées aux personnes qui souhaitent rétablir le lien avec leur corps, mieux gérer leur stress ou encore celles qui ressentent le besoin de redonner du sens à leurs actes.

Pourquoi développer « l’attention » ?

Que ce soit dans les danses ou les techniques du mouvement il s’agit avant tout et essentiellement de cultiver « l’art de l’écoute » : « l’attention ». L’attention à soi, aux autres, à tout ce qui est là, aussi bien à l’intérieur du corps, qu’à l’extérieur, dans les multiples manifestations de notre environnement. C’est cette qualité d’attention qui va nous permettre d’enrichir notre vie, en développant notre intuition, notre créativité, nos potentialités.

Pourquoi la lenteur ?

Les mouvements sacrés s’exécutent souvent dans la lenteur du mouvement ressenti de l’intérieur, dans la douceur et le respect de soi, car lenteur et douceur permettent d’agir en profondeur sur les différents strats du corps. En ce sens, on peut faire un parallèle avec l’eau qui, par sa fluidité, peut modeler les supports les plus compacts.

Quel est le secret d’une bonne pratique ?

La régularité. Que vous accordiez 10 minutes par jour ou une heure à votre pratique, quel qu’elle soit, ce qui compte c’est la régularité. Pour cela il peut s’avérer astucieux de mettre en place vos propres protocoles afin d’asseoir votre pratique. Rapidement vous pourrez en constater les bienfaits et récolter les fruits de vos premiers efforts. Vous ne pourrez bientôt plus vous en passer. Cependant, restez cohérent dans vos objectifs : commencez « petit ».